Petit Pays

Théâtre de la Faïencerie


RDV : Grand Théâtre, Allée Nelson 60100 CREIL

Vendredi 10 mars à 20h – RDV 19h45
Tarif : 15 €

Mise en scène : Frédéric R. Fisbach
Dramaturgie et adaptation Samuel Gallet
D’après le roman Petit Pays de Gaël Faye
Avec : Lorry Hardel, Marie Payen, Nelson Rafaell Madel, Ibrahima Bah, Nawoile Saïd-Moulidi, Anaïs Gournay,

Petit pays est écrit à hauteur d’enfant. Gabriel a 10 ans lorsque l’histoire commence. Il entre dans l’adolescence alors que le Rwanda voisin bascule dans le génocide des Tutsis et que sa mère, rwandaise tutsi exilée au Burundi et son père, français expatrié, se séparent.
Un racisme sourd et violent monte et la guerre civile éclate au Burundi.
Grâce aux livres, Gaby tient le coup alors que tout s’effondre autour de lui. Mais il s’agit de devenir homme et de choisir son camp.
« Derrière l’histoire de Gaby, il y a la transmission d’un fait historique majeur des trente dernières années, puisque cela fait vingt-neuf ans, 1994, que le génocide contre les Tutsis a eu lieu au Rwanda. Et à travers cela, c’est s’interroger sur ce qui fait de nous des humains, et ce qui nous rend inhumain », explique Frédéric R. Fisbach qui signe cette adaptation et met en scène le succès littéraire de Gaël Faye -Prix Goncourt des lycéens 2016, Prix du roman Fnac et Prix du premier roman-.
Un théâtre qui ne s’interdit rien, qui use de tous les artifices pour créer une représentation festive et directe. Ils sont une dizaine sur le plateau: Noirs ou Blancs, français ou étrangers.
Cette troupe bigarrée s’attaque à la représentation du métissage, aux histoires douloureuses, trop peu visibles, fruits de violences folles et destructrices. Qu’ils se partagent le récit ou incarnent un personnage, peut-être nous offriront-ils l’espace pour nous demander : avons-nous toujours le choix ?
Toutes et tous parlent à notre cœur et notre peau, espérant secrètement toucher notre âme.