Zola l’infréquentable

Théâtre de la Contrescarpe
RDV : 5, rue Blainville 75005 PARIS
Métro :
Lignes 7 Place Monge, 10 Cardinal Lemoine RER B Luxembourg
Parkings
Soufflot-Panthéon 22 Rue Soufflot
Patriarches 4 Allée Bernard Halpern
Dimanche 8 janvier à 16h30 – RDV 16h
Tarif : 14 €

Distribution : Pierre AZÉMA et Bruno PAVIOT
Texte et Mise en Scène par Didier CARON

Beaucoup de choses ont été dites et écrites sur Émile Zola. Que pouvait-on rajouter, au portrait de l’illustre auteur et homme remarquable, qui n’ait déjà été prononcé ?
Didier Caron nous décrit un Zola peut-être moins lisse, moins grandiose et plus humain, avec ses qualités et ses défauts.
Le 5 janvier 1895, Émile Zola dîne, comme à l’accoutumée, chez son ami Alphonse Daudet.
Le fils de ce dernier, Léon Daudet, pamphlétaire nationaliste et antisémite, rentre de l’École Militaire où il vient d’assister à la dégradation du capitaine Dreyfus, événement qu’il couvre pour Le Figaro. Son article est prêt. Il en donne un résumé ignominieux. Effaré par ce qu’il entend, Zola s’indigne. Il décide alors de se lancer dans ce qui devient déjà « L’Affaire ».
Ce sera pour lui une vraie prise de conscience, et le début d’un combat qui l’amènera à devenir l’un des plus illustres fers de lance du parti dreyfusard.

Ainsi débute la passionnante pièce de Didier Caron, qui va nous faire assister à une magistrale joute verbale entre deux hommes que tout, ou presque oppose.
« Nous traversons avec plaisir la grande histoire et l’intimité d’Émile Zola. »Théâtre Clau
« C’est un grand moment de théâtre. » De la cour au Jardin
« Un texte plein de finesse, d’habileté et d’intelligence. Un propos qui traverse le temps » L’Info tout court